Yoga et enfants

Les enfants que j’ai croisé en voyage vivaient souvent dans des communautés en contact constant avec les éléments naturels. J’étais fascinée par le degré de conscience qu’ils avaient de leur corps, de leur respiration.

A l’été 2015, en Italie, Theresa travaille dans une école alternative Waldorf, basée sur la pédagogie de Rudolf Steiner, où elle prend en charge l’accompagnement sur la conscience du corps et de la respiration pour un groupe de 20 enfants âgés de 7 à 14 ans.

Par cette expérience, elle comprend de plus en plus l’importance de faire bénéficier les élèves et les équipes éducatives des effets positifs de la pratique du yoga et de la méditation, du point de vue des relations interpersonnelles, du bien-être individuel de chacun et surtout des apprentissages.
Le yoga et la méditation dans les écoles sont aujourd’hui en fort développement, surtout dans le nord de l’Europe, où ils font déjà partie du déroulement habituel de la journée.
Leurs effets bénéfiques sont l’objet d’études scientifiques, et les premiers résultat sont très positifs du point de vue de l’acceptation du propre corps, de la gestion des émotions, de la confiance en soi, de la capacité à se concentrer, de la mémoire et aussi de la motivation des élèves.
L’Association A.M.E. de Toulouse, à laquelle Theresa adhère et avec laquelle elle suit une formation, propose un programme avec des interventions dans les écoles d’une dizaine de minutes, de 2 à 4 matinées par semaine, sur une période d’au moins 10 semaines.

Publicités